COUPS DE COEUR

Festival OFF d’Avignon : Jeunesse éternelle

By  | 

Théâtre / Festival OFF d’Avignon


Jeunesse éternelle…

Sport, régime, lifting et crèmes en tout genre témoignent de notre vaine quête de beauté, de jeunesse infinie et d’éternité… Et si l’on associe souvent ces préoccupations à la gent féminine, Oscar Wilde nous a prouvé que les hommes n’échappaient pas eux non plus à cette angoisse du reflet dans le miroir !

Festival OFF d’Avignon : des intrigues policières sur scène

Le Portrait de Dorian Gray inspiré de l’auteur britannique et adapté à la scène par Thomas Le Douarec revient à Avignon pour narrer le conte fantastique de ce beau et vaniteux dandy qui, à la suite d’un vœu, ne vieillira physiquement pas, contrairement à son portrait qui, sur la toile, subira les ravages du temps et de ses excès en tout genre.

Parité oblige, La femme qui ne vieillissait pas sera interprétée par Françoise Cadol et mise en scène par Tristan Petitgirard. Chaque année, depuis ses 30 ans, Betty pose pour un photographe qui élabore un projet sur le temps qui passe. Mais malgré les années, le visage immortalisé sur papier glacé ne subit aucune transformation…  © Morgane Las Dit Peisson

 

Le Festival OFF d’Avignon ouvre ses portes au mois de juillet

Festival OFF d’Avignon : des intrigues policières sur scène

Festival OFF d’Avignon : c’est le moment de s’évader

Festival OFF d’Avignon : quelques coups de coeur

Festival OFF d’Avignon : les spectacles sont aussi présents

Benoît Solès en interview pour sa nouvelle pièce « La maison du loup »

 

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply