CAVEM

Tout bascule

By  | 

THEATRE


À Puget sur Argens le 21 avril • À Sanary sur Mer le 28 avril • De et avec OLIVIER LEJEUNE


Pour le pire

S’il n’est pas impossible que l’actualité quelque peu « troublée » en cette période de Présidentielles puisse donner de nouvelles idées de parodies à Olivier Lejeune, l’auteur ne semble jamais s’être fait beaucoup d’illusions sur la chose politique… S’y attaquant dès ses débuts – alors à peine âgé d’une vingtaine d’années – avec Pot pour rire politique, son intérêt pour ces hommes et ces femmes pas tout à fait comme nous n’a fait que croître au fil du temps. Observant sans cesse les failles de ses semblables en en extrayant autant de vérité que de force comique pour façonner les personnages de ses nombreuses pièces, l’auteur ne pouvait décemment pas passer à côté de la matière trop souvent grotesque qu’offre la poignée d’individus capables de se battre pour nous diriger. Ainsi, bien qu’il n’ait pleinement consacré qu’une seule pièce – Le bouffon du Président – à nos chers élus, ceux-ci n’ont jamais été très loin des pensées d’Olivier Lejeune… Et même lorsque s’ouvre le rideau sur Tout bascule en pleine journée de noces et que l’on s’imagine être projetés dans un habituel triangle amoureux bien connu au théâtre, l’esprit satirique de l’auteur-interprète ressurgit rapidement… En effet, alors que Jacques Lasségué, le jeune marié, vient de se réfugier chez lui pour tenter de se débarrasser d’un grain de riz ayant douloureusement élu domicile dans son oeil, ce dernier va revêtir des allures de grain de sable ! Tout à coup encerclé par sa soeur maladroite, le mari de sa maîtresse qui vient lui annoncer le décès de celle-ci et sa volonté que ses cendres soient dispersées sur le lit de son amant, son épouse qui déambule en robe de mariée, la centaine d’invités qui ne comprend pas son absence, un journaliste qui a choisi ce jour précis pour tenter d’obtenir une interview et pour couronner le tout, débarquera le candidat aux élections présidentielles dont son agence de publicité s’occupait jusqu’à ce qu’il vienne justement lui apprendre qu’il mettait fin à leur collaboration sans autre explication ! Une thématique qui n’est d’ailleurs pas sans faire  penser à l’affaire Bygmalion qui n’est pourtant arrivée que bien après la création de cette pièce – puisque celle-ci fête cette année ses 15 ans… Pleine de rebondissements et menée sur un rythme haletant, Tout bascule réussit le pari de surprendre constamment son public alors que ses personnages nous prouvent à chaque instant que l’espèce humaine est bien trop souvent prévisible… © Morgane Las Dit Peisson 

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply