06 - Alpes Maritimes

« Les jumeaux vénitiens » avec Maxime d’Aboville et Olivier Sitruk

By  | 

THEATRE


« Les jumeaux vénitiens » avec Maxime d’Aboville et Olivier Sitruk à Cannes le 10 février 2019


Coup double _

Désormais reconnu à sa juste valeur dans  le monde théâtral, Maxime d’Aboville ne cesse, depuis quelques années, d’être choisi pour endosser des rôles d’une exigeance rare… Requiérant autant de talent d’incarnation que d’endurance physique, ceux-ci ont conduit le comédien à être, tour à tour un Charlie Chaplin plus vrai que nature, un valet manipulateur couronné d’un Molière, un prince de Condé maléfique ou encore, dans Terminus, un « jouet » soumis à toutes les plus folles imaginations d’un Georges Feydeau devenu dément sur la fin de sa vie. Après avoir alterné dans cette dernière une belle dizaine de rôles sur une cadence haletante, Maxime d’Aboville pourrait presque, dans Les jumeaux vénitiens, se croire au repos en ne se glissant « que » dans la peau de deux personnages ! Campant deux frères séparés dès leur naissance et élevés dans deux univers littéralement opposés, le prodigieux acteur a accepté de relever le défi de les faire exister l’un après l’autre sur le rythme effréné que les comédies goldoniennes exigent en général. Tonino et Zanetto à la fois donc, tantôt spirituel tantôt simplet, tantôt raffiné et tantôt rural, son interprétation s’avère être évidemment source d’admiration pour le public et de multiples quiproquos pour tous les autres personnages qui ne connaissent que l’un de ces jumeaux venus tous deux à Vérone pour retrouver les élues de leurs coeurs… © Morgane Las Dit Peisson

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply