Non classé

Johnny Hallyday Interview

By  | 

Johnny Hallyday

en interview
  vidéo
JOHNNY_EIFFEL00_071_img
    


Interview


Johnny HALLYDAY

29 Juin 2012 – 19h30 – Palais Nikaïa – Nice – De 45€ à 130€

 

« Cette expérience théâtrale en tant qu’acteur me servira également en tant que chanteur… »

 {youtube width= »810″ height= »480″}HfT7fkQKdE0&feature=mfu_in_order&list=UL{/youtube}

 

C’est au premier étage du lieu le plus emblématique de notre Capitale que Johnny Hallyday, son producteur Gilbert Coullier et leur équipe, nous ont accueillis le 3 décembre dernier pour nous présenter la tournée mondiale du mythique rockeur. Moins intime qu’à l’accoutumée, et pour cause, c’est au milieu de plusieurs dizaines de journalistes que ce maître incontesté du paysage musical français, s’est prêté au jeu de cette conférence de presse exceptionnelle en acceptant de répondre à toutes nos questions, avec la sincérité et la franchise qu’on lui connaît et que seule une figure telle que lui peut se permettre.

 

Volant la vedette à la majestueuse Dame de Fer le temps d’une soirée, Johnny Hallyday a clôturé cette réception en nous offrant un concert privé en extérieur, défiant les contraintes météorologiques parisiennes et les complications techniques que de telles conditions laissent imaginer ! Un challenge en somme, relevé pour la toute première fois dans l’histoire de la Tour Eiffel par l’émission Live@Home qui, le temps d’une soirée a créé l’inimaginable en transformant son concept en Live@TourEiffel (diffusion ce 31 décembre 2011 sur TMC).

 

Même s’il ne faut pas s’imaginer que ce concert avait d’autres ambitions que celle de nous proposer un moment de partage musical et humain, force est de reconnaître que contrairement à l’image que certains journalistes s’acharnent à vouloir dépeindre de Johnny depuis plusieurs mois dans différents médias, cette conférence et ce concert n’auront fait que mettre ces mêmes personnes face à une réalité qui est toute autre que celle qu’ils nous proposent…
À 68 ans et plus en forme que jamais, c’est avec la même assurance qu’il est monté sur scène et c’est avec cette même fougue qu’il parcourera, (pour l’instant) pendant 32 dates, la France mais aussi les États-Unis (où débutera sa tournée le 24 avril prochain). Suivront la Suisse, la Belgique, la Grande-Bretagne, Israël ou encore la Russie. De notre côté, nous aurons l’honneur de l’accueillir le 30 juin prochain à Nice, au Stade Charles Ehrmann pour une soirée que des milliers d’entre vous attendent de pieds fermes !  
En première partie, Johnny s’est offert une valeur sûre en conviant Louis Bertignac sur l’ensemble de cette tournée mondiale (interview et vidéo sur www.le-mensuel.fr) qui, pour notre plus grand plaisir n’a pas refusé les avances de ce monstre sacré en acceptant le défi, pas si facile à relever, d’assurer une première partie en ayant déjà une carrière bien installée et une tournée également bien remplie.

 

Décidément pas avare de surprises et de cadeaux en cette fin d’année 2011, Johnny Hallyday nous a également interprété en avant-première son tout dernier titre « Autoportrait » dans lequel il se livre, se découvre et se présente à nous comme si c’était la première fois. Un titre d’une élégance et d’une puissance qui ne ressemblent qu’à cette bête de scène et qui, comme cadeau de Noël, vous est offert par Johnny lui-même, en téléchargement gratuit sur www.rtl.fr/pages/johnny-hallyday

 

Il ne faut pas se faire d’illusions, certains sujets et surtout certaines manières de les traiter sont plus vendeuses et plus croustillantes que d’autres mais quitte à irriter certains confrères mal attentionnés ou quelques jaloux invétérés, il faut bien admettre que Johnny Hallyday a une fois de plus placé la barre très très haut pour une tournée des stades grandiose qui devrait normalement précéder celles des Zénith…

 

Conférence de Presse & Concert Privé

Tour Eiffel – Paris – 3 décembre 2011
JOHNNY_EIFFEL13_001itwLa Dépêche du Midi (Toulouse) : Comment va se présenter globalement cette tournée ?
Johnny Hallyday :
Il y aura bien sûr plusieurs époques. Cette tournée je l’ai voulue différente, de toute façon, j’essaie toujours de faire des choses différentes à chaque fois que je fais un spectacle. Il y aura dans le choix des chansons notamment une période 70, une période 80, une période 90 et une période 2000. Et puisqu’on va faire des stades comme le Stade de France, on va prévoir des choses spectaculaires…

 

VSD (National) : On a dit que vous étiez ruiné, est-ce que ce genre d’attaques vous touche encore ?
J.H. :
On dit tellement de choses sur moi depuis 1960… Disons que ce n’est jamais agréable de s’entendre dire des choses mais, personnellement je m’en fous un peu ! Et puis, « ruiné », vous savez, on n’est jamais très riche en France… (rires)

 

Kol-Israël (Israël) : Beaucoup d’artistes ont annoncé une tournée en Israël et en raison de pressions ont dû renoncer, est-ce que vous craignez ça ?
J.H.
: On craint toujours qu’à la dernière minute il y ait un évènement qui nous empêche d’aller chanter quelque part, j’espère que la chance sera de notre côté et que rien ne sera annulé. Ce serait un énorme regret si on ne pouvait pas le faire mais, il paraît que j’ai une bonne étoile au-dessus de la tête, j’espère qu’elle nous permettra d’y aller.

 


JOHNNY_EIFFEL13_002itwLe Mensuel (Nice)
: Y aura-t-il des titres d’un nouvel album sur cette tournée ?
J.H. : Il n’y aura pas de nouvel album d’ici le début de la tournée mais, il y en aura un, je pense, en fin d’année. Je suis en train de travailler dessus donc disons qu’il y aura sans doute de nouvelles chansons qui apparaîtront. Le début de la tournée comme je la veux, ce sera un choix de chansons que je n’ai pas chantées depuis longtemps… Des chansons qui ont plu au public…

 

Le choix des musiciens ?
J.H. : Oui bien sûr, le choix est fait. Il y a Yarol Poupaud qui a rejoint le groupe et qui le dirige. Je l’avais rencontré, il jouait dans le groupe FFF et il avait fait la première partie du premier Stade de France en 1998, c’est comme ça que je l’ai connu.

 

Chérie FM (National) : Les guests et la 1ère partie ?
J.H.
: Pour la 1ère partie, Louis Bertignac. Le jeune homme timide qui est assis, là ! J’ai été un grand fan de Téléphone et je vais même vous dire, j’ai été très jaloux à cette époque parce qu’il faisait plus de ventes que moi, c’est vous dire ! Et puis il se trouve qu’on est devenus copains, c’est quelqu’un que je respecte et j’aime beaucoup sa musique, son dernier album est formidable et je suis ravi de l’avoir avec nous dans le spectacle.

 

JOHNNY_EIFFEL13_003itwM6 (National) : Vous nous avez habitués à des entrées spectaculaires, pouvez-vous nous en dire un petit peu plus ?
Bernard Schmitt :
Moi, ce que j’aime bien dans les conférences de presse c’est qu’on a l’impression de ne pas vieillir ! C’est-à-dire qu’il y a 2 ans, il y a 4 ans, il y a 6 ans, 8 ans… vous m’avez posé la même question : « Comment il rentre ? ». Et à chaque fois on vous a répondu « évidemment je ne peux pas vous le dire ! ». Mais on a bien prévu une entrée, et on peut vous confier qu’elle sera pour « hommes » (rires).

 

Le Mensuel (Nice) : Vous parlez beaucoup du théâtre. Comment avez-vous vécu cette 1ère expérience au théâtre et qu’est-ce que cela apportera de nouveau sur la tournée ?
Johnny Hallyday :
Déjà c’est un exercice que je n’avais jamais fait, d’être acteur sur scène. J’ai chanté, j’ai été acteur au cinéma mais jamais sur scène au théâtre. C’est une expérience nouvelle pour moi et je dois dire que j’y ai pris énormément de plaisir. La scène, c’est vrai, j’y suis habitué, je suis habitué à avoir un public devant moi, mais vous savez, jouer la comédie sur une scène devant un public, ce n’est absolument pas la même chose que de chanter sur une scène devant lui. Et autre chose : il n’y a pas de « filet », au cinéma si on se trompe, on recommence, au théâtre, non, il faut jouer. Il faut se taper des tartines de texte, faut se les rappeler par cœur. C’était une expérience formidable pour moi et je crois que cette expérience théâtrale en tant qu’acteur me servira également en tant que chanteur sur scène, comme d’ailleurs la scène, en tant que chanteur m’a servi en tant qu’acteur au théâtre.

JOHNNY_EIFFEL29_001itwJOHNNY_EIFFEL29_005itw.

Propos recueillis par Morgane Las Dit Peisson et divers journalistes
Montage par Aurélien Didelot
 

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply