Non classé

CONCERT – FESTIVAL – CRAZY WEEK – JULIEN DORE – THÉÂTRE DE VERDURE NICE – JUILLET 2012

By  | 
cw-julien-dore
CONCERT  ///  Festival Crazy Week !!! 2012  ///  Julien Doré

Mercredi 18 Juillet 2012 – 19h30 – THEATRE DE VERDURE – NICE – De 17€ à 35€  Réservez ici !
Déjà loin des clichés des jeunes chanteurs sortis des télé-crochets en 2007, Julien Doré a su tirer « sa barrette » du jeu. L’énergumène n’a désormais plus rien d’une « Nouvelle Star ». Après le succès incontesté de son premier album Ersatz, certifié double disque d’or, l’artiste a imposé un univers décalé, entre variété française et pop suave. Il revient avec un album « bichonné » qui présente de belles collaborations et des tubes en puissance. Maître de l’autodérision, Julien Doré excelle dans la provocation et l’art de manier le second degré. Il n’a cessé de surprendre son public depuis sa première apparition devant le jury de la Nouvelle Star avec sa barrette et son ukulélé. Il revient sur le devant de la scène montrer son « Bichon », un dernier opus à la fois kitsch, novateur et nostalgique. Car Julien Doré, ne l’oublions pas, et avant tout une bête de scène comme il n’a cessé de le prouver depuis Baltard en 2007. Avec ses reprises devenues cultes, de « Moi Lolita », à « Like a Virgin » ou « Stranger in the Night », l’énergumène avait
suscité à la fois la surprise et l’admiration de ses pairs. D’ailleurs, ces collaborations sont nombreuses et prestigieuses, de Françoise Hardy à Dominique A ou Coeur de Pirate. Le dandy de la pop assume son côté décalé, à l’instar d’un certain Philippe Katerine qui lui a même écrit les paroles du titre Homosexuel, disponible sur le dernier album. Ses clips sont aussi remarqués, Les Limites a obtenu le titre de « Vidéo-clip de l’année » en 2009 aux Victoires de la Musique. Il avait encore fait parler de lui en invitant dans son clip Les Figures Imposées Catherine Deneuve, en roller qui plus est ! La réputation déjantée du jeune homme n’est plus à faire, sa renommée non plus. On se souvient de lui sur la scène éphémère du Grand Journal à Cannes en 2011 où Julien Doré avait interprété Kiss me forever entouré de dizaines de figurants en petits shorts rouges saillants. Ou encore au NRJ Music Awards où il a chanté tout vêtu de latex avec un boa (un vrai serpent, pas un collier de plumes) autour du cou. Il surprend, il fait le buzz, il amuse ou il choque, ce qui est sûr c’est qu’il ne laisse pas indifférent. Il fait partie de ces ovnis de la chanson française qui ont su se faire une place dans le paysage de la variété. Par son charisme, son attitude et ses tubes bien entendu. Son album « Ersatz » a obtenu la Victoire de la Musique de « l’album révélation de l’année » en 2009. Il a également obtenu la même année un Globe de Cristal pour avoir été « le meilleur interprète masculin de l’année ». On a connu un Julien accompagné de son ukulélé qui se vantait d’être « Lolita ». On retrouve un Doré plus mûr, accompagné d’un bichon, qui affirme son côté dandy et sa vision poétique de la vie. Les excentricités du jeune à la barrette nous avaient manquées. Il continue de repousser ses « limites » comme il le chantait en 2008.Aujourd’hui il revient plus sensuel, plus posé, plus affirmé. Plus homme. Avec plus de chien. cw-logo

Programme de la soirée du 18 juillet 2012 : CKLM + Brigitte + Julien Doré
(Votre billet est valable pour l’ensemble de la soirée et donc des trois concerts)

Retour aux actus


You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply