Non classé

Adam & Eve Interview

By  | 
Adam & Eve

en interview  vidéo

adam-eve-interview  

  

Interview


CYLIA, Nuno RESENSE & Thierry AMIEL

 
Adam & Eve, la seconde chance

 

 « La volonté de Pascal Obispo était de créer une communion entre la scène et la salle » 

 C’est dans une chambre d’hôtel, dans une ambiance détendue voire même dissipée que les trois compères
de la comédie musicale « Adam & Eve » se sont prêtés au jeu de l’interview.
Aussi souriants, agréables et disponibles que lors de la générale parisienne il y a quelques mois,
ils ont même pris le temps de vous préparer un petit cadeau inédit à découvrir à la fin de l’interview vidéo…

Réservez ici !

 
 
 {youtubejw width= »810″ height= »480″}aohi3-ephG8{/youtubejw}
 


 
Morgane L. : Les dates parisiennes sont déjà finies, vous avez hâte de partir en tournée avec « Adam & Eve » ?
Thierry Amiel (Adam) : Oui, la tournée commence le 15 septembre et bien sûr on a hâte de remonter sur scène ! D’autant plus que maintenant on est rassuré car c’est un spectacle qui plait et que la presse a plutôt été unanime. En tournée, on va se marrer encore plus puisqu’on va être tous ensemble dans les trains, les bus, les chambres d’hôtel… Ça va être drôle, on a hâte de vivre Adam et Eve « sur la route » !

Nuno Resende (Snake) : Je pense que le public, déjà à Paris, a été très expressif. La joie et l’énergie qu’on leur a donné nous ont bien été renvoyées, on a vraiment été très gâtés. Ils nous ont fait des standing-ovations même pendant le spectacle. On a envie de retrouver ça avec le public de la tournée…

Le contact avec le public est important ?
Thierry : Après chaque concert, on a toujours pris le temps d’aller voir les gens qui voulaient nous rencontrer et ça sera pareil en tournée.

Nuno : Et puis Pascal était tous les soirs avec nous à partager ces moments là avec le public. Il était là avant le show pour nous donner l’énergie du début et sur le final. Il rencontre forcément le public et les gens sont contents de le voir…

Cylia (Eve) : Il nous a même prévenu qu’il serait là chaque date de la tournée… Il veille sur nous ! (rires)

Thierry : Et puis c’est son bébé, il a bossé dessus pendant deux ans avant qu’on commence concrètement donc maintenant que c’est fait il ne va pas rester chez lui ! (rires) Il a envie de voir le résultat de toutes ces années de travail…

C’est un spectacle un peu fou, un vrai melting-pot ?
Thierry : Il a mis tous les fantasmes d’un artiste ! À un moment je vais voler, à un autre on va se battre dans le ciel et puis on va tous débarquer en tenue indienne, faire une chorégraphie « Bollywood »… Tous les délires qu’il a peut-être eu en artiste solo, il les a mis dans « Adam et Eve ». Je pense que c’est pour ça que les gens on l’impression de voir un show à l’américaine version « Broadway » et pas une comédie musicale à la française.

Qu’est-ce que cette expérience vous a déjà apporté ?
Thierry : J’ai trouvé un grand danseur en moi ! (rires) Il ne me sentait pas l’âme d’un Travolta mais on répétait tous ensemble, je voyais tout le monde s’exercer, progresser, je n’ai pas eu envie d’être juste assis et je me suis mis à la danse… (rires collectifs) Je me suis beaucoup ouvert. Ce spectacle m’a changé.

Cylia : Au départ je n’étais qu’une chanteuse et je ressors en sachant danser, jouer la comédie, faire toutes ces choses, tous ces arts dont j’ai toujours rêvé sans jamais oser y toucher… J’y ai pris goût et j’adore ça ! On a maintenant plusieurs cordes à notre arc et c’est super enrichissant !

Nuno : Moi ça m’a apporté une autre vision des comédies. À force d’avoir fait des concerts et des comédies musicales, je pensais comme tout le monde qu’il y avait une scission entre les deux mais en partageant les choses avec les gens dans la salle, on a vraiment fait tomber quelques murs. C’était aussi la volonté de Pascal. Il voulait créer une grande communion entre la scène et la salle. C’est vraiment cette dimension là que m’a apporté ce spectacle.



Propos recueillis et photos par Morgane Las Dit Peisson pour Le Mensuel

Montage vidéo par Aurélien Didelot

Retour aux interviews

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply