COUPS DE COEUR

Marie Vincent en interview pour les séries « Candice Renoir » et « En famille » au Festival de Télévision de Monte-Carlo

By  | 

« Je le remercie profondément ce public, car sans lui, on n’existerait pas ! » Marie Vincent

 

Bien que récompensée d’un Molière pour son interprétation dans la pièce Comme en 14 ! en 2004, c’est grâce au « petit » écran que Marie Vincent a conquis le coeur du grand public ! Voix française de Demi Moore, d’Une nounou d’enfer ou encore de la Castafiore dans Les Aventures de Tintin, la comédienne à la bonne humeur communicative qu’on retrouvera le 22 août 2022 au cinéma dans Rumba la vie (le dernier film réalisé par Franck Dubosc) s’est en effet glissée dans notre quotidien grâce, entre autres, à ses rôles récurrents dans Candice Renoir et En famille. Dans cette dernière série en format court qui fêtera cet été son 10ème anniversaire, Marie Vincent incarne Brigitte, une mère et une grand-mère libre, fantasque et sans filtre qui a le courage d’assumer ses choix et ses envies.

 

 


 

Marie Vincent, comédienne dans :

  • 🎥 Rumba la vie > sortie nationale le 24 août > réalisé par Franck Dubosc
  • 📺 En famille > 10ème saison cet été sur M6
  • 📺 Candice Renoir > en replay sur 6play

 

 


 

Morgane Las Dit Peisson : À Monaco pour le Festival de Télévision de Monte-Carlo, j’imagine que ça va plutôt pas mal ?

Marie Vincent : (rires) Comment pourrions-nous ne pas allez bien dans un endroit aussi merveilleux où l’on nous chouchoute et où l’on nous propose des rencontres passionnantes toute la journée ? Ce ne sont évidemment pas des vacances malgré la présence d’une piscine à l’hôtel et de la mer juste à côté de ce majestueux Grimaldi Forum, mais bien que le rythme soit soutenu, je prends un incroyable plaisir à être là ! En plus, et c’est loin d’être négligeable, on est tout beaux, on mange bien et on a petite coupe de champagne dans le nez qui aide un petit peu à se désinhiber pour enchaîner les interviews… C’est impeccable ! (rires)

Un festival, c’est l’occasion de retrouver des professionnels et d’anciens collègues…

Marie Vincent : Dans nos métiers, on passe notre temps à changer d’équipe de travail pour les besoins des différents tournages donc même si on s’apprécie énormément, ce n’est vraiment pas évident de réussir à faire se croiser nos emplois du temps. Un évènement comme celui-ci est une occasion en or de revoir des gens qu’on n’a plus vus depuis plusieurs mois ou années ! Une grande partie du métier se déplace : acteurs, metteurs en scène, producteurs ou réalisateurs et c’est super agréable de pouvoir profiter de ce week-end pour échanger.

C’est aussi un moment pour rencontrer le public…

Marie Vincent : Ah ça, c’est le bonheur ! C’est un véritable cadeau du ciel ! Ces gens qui viennent parfois de Lille ou de Belgique, qui attendent patiemment sous le soleil pour vous voir malgré la canicule et qui vous disent qu’ils vous aiment… C’est joli et vous le prenez en plein coeur ! Le public vous voit dans sa télé, il vous accueille chez lui et en plus, il vient vous confirmer en personne qu’il vous apprécie, c’est incroyablement émouvant ! Quand il fait ça, il vous légitime et c’est très rassurant surtout quand, comme moi, vous êtes quelqu’un qui doute beaucoup. Je le remercie profondément ce public, car sans lui, on n’existerait pas !

 

« Dans En famille, on s’aime profondément… » Marie Vincent

 

La série En famille va fêter ses 10 ans au mois d’août sur M6…

Marie Vincent : La vache ! Je ne les ai pas vu passer ces 10 années ! (rires) Mais c’est bon signe, ça signifie qu’on ne s’est pas ennuyé. C’est assez rare qu’un format court dure aussi longtemps alors on en est fiers. Cette 10ème saison sera à la hauteur, je crois, des attentes des téléspectateurs puisqu’elle est pointue et travaillée. Ce que j’aime particulièrement avec En famille, c’est qu’on a l’occasion de bosser en amont avec les auteurs, de leur soumettre des idées ou de leur demander de revoir certains passages et ça, il faut bien avouer que c’est un luxe ! Et puis, si la série perdure, je crois qu’on le doit également au casting de rêve… On s’aime profondément, je n’ai jamais vu une crise éclater entre nous, on est présents les uns pour les autres lorsque l’un d’entre nous traverse un drame, on ressemble pour le coup à une vraie famille, ce qui fait que la série porte très bien son nom !

S’aimer sincèrement doit faciliter le jeu ?

Marie Vincent : Ça nous met à l’aise et ça nous rend plus efficaces car on sait que notre partenaire ne va jamais chercher à nous enfoncer pour se tirer la couverture à lui, au contraire… Dès que l’un de nous se plante, les autres l’aident, l’encouragent mais n’hésitent pas non plus à le conseiller. Ça donne une incroyable force et surtout ça élève constamment le niveau. J’ai du mal à en parler sans être émue car sur En famille, on a réellement la chance de se comporter comme une troupe de théâtre et de vivre, entre comédiens et techniciens, de magnifiques histoires d’amitié…

 

« Je suis une vraie mère-poule ! » Marie Vincent

 

Dans En famille, vous campez Brigitte un personnage pêchu qui assume de ne pas avoir été une mère parfaite…

Marie Vincent : Elle se rattrape de temps en temps avec ses petits-enfants et elle se donne bonne conscience en édulcorant parfois un peu le passé ! (rires) J’ai mis dans Brigitte mon énergie, (j’espère) mon sens de l’humour mais je n’y ai absolument pas mis mon instinct maternel ! Je suis une maman de 4 enfants qui sont toujours en train de se foutre de moi tant je suis une vraie mère-poule donc ça m’amuse réellement de jouer l’inverse de ce que je suis ! (rires) Endosser un déguisement et devenir quelqu’un d’autre, c’est tout le bonheur de ce métier. En revanche, je me reconnais dans sa liberté et dans son tempérament un peu cash. Comme elle, j’ai une tendance à aller droit au but mais pour le reste, Brigitte est une composition et quelque chose me dit que ce n’est pas plus mal ! (rires)

Une énergie et un franc-parler qu’on retrouve aussi dans le rôle de Nathalie, la légiste de Candice Renoir

Marie Vincent : J’adore autant cette série que ce personnage. Elle est amoureuse, lumineuse, elle a un sens indéfectible de l’amitié et c’est une grande professionnelle qui rigole un peu moins que Brigitte… Il faut dire que quand on travaille sur des cadavres et des scènes de crime, ça prête moins à la poilade ! (rires) J’aime en effet également son côté franc et net qui ne tergiverse pas. En ça, je lui ressemble peut-être un peu aussi…

© Propos recueillis par Morgane Las Dit Peisson au Festival de Télévision de Monte-Carlo pour Le Mensuel / Photos DR

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply