COUPS DE COEUR

« L’étudiante et monsieur Henri » avec Claude Brasseur et Guillaume de Tonquédec

By  | 

film / comédie


« L’étudiante et monsieur Henri » avec Claude Brasseur et Guillaume de Tonquédec • diffusion sur France 2 le 02 décembre 2020 à 21h05 • durée 1h45 • disponible en VOD


Un amour vache

Ivan Calbérac, avec son histoire intergénérationnelle L’étudiante et monsieur Henri – jouée au théâtre pour la première fois en 2012 et adaptée ensuite en 2015 au cinéma -, a choisi d’aborder plusieurs sujets de société grâce à la présence de deux personnages piliers : Constance, une jeune étudiante maîtrisant à merveille le piano et monsieur Henri, qui, sous ses airs de vieillard bougon et cabochard, rappellerait un petit peu notre regrettée Tatie Danielle. Ils ne sont pas de la même famille et ne se connaissaient pas avant que le récit ne débute et pourtant, ces deux êtres que tout semble séparer vont devoir partager leurs vies et leurs quotidiens dans un seul et même appartement. En ces temps de crise et d’incertitude financière, il est de plus en plus courant que de jeunes étudiants se tournent vers un nouveau mode de « colocation » bien plus économique que de partager les frais d’un appartement mais aussi plus rassurant pour leurs parents : le logement intergénérationnel qui consiste à occuper à moindre coût une chambre chez une personne âgée à qui l’étudiant accepte d’offrir son aide pour les tâches journalières. Un moyen pour l’hôte de continuer à vivre chez lui sans être seul. Car c’est finalement bien de ça dont il s’agit au fond, de cette solitude qui nous guettera tous un jour ou l’autre après que les enfants soient définitivement partis, que l’être aimé se soit en allé et que le travail ne rythme plus nos journées… Alors l’arrivée de la pétillante Constance, dont il n’avait vraisemblablement pas été vraiment mis au courant, va faire entrer un souffle d’air frais dans la vie de ce faux méchant qu’incarne à la perfection un Claude Brasseur plus malicieux et en forme que jamais ! Mais s’il faut bien reconnaître la maestria avec laquelle cet octogénaire s’empare des dialogues parfois acerbes, il ne faut pas imaginer que tout le succès de L’étudiante et monsieur Henri ne repose que sur lui car, dans ce film à l’écriture intelligente et efficace, aucun des trois autres rôles ne peut passer inaperçu tant le casting a été manié avec une exquise justesse. Du fils, interprété par l’inimitable Guillaume de Tonquédec, à l’étudiante plus douce qu’il n’y paraît campée par Noémie Schmidt en passant par la belle-fille un peu allumée interprétée par Frédérique Bel, tous sans exception, vous feront hurler de rire du début à la fin sans oublier de vous émouvoir ! Car comme dans la vie de tous les jours, on n’épargne pas toujours ceux qu’on aime… Justement peut-être parce qu’on les aime… © Morgane Las Dit Peisson

Synopsis :

A cause de sa santé vacillante, Monsieur Henri ne peut plus vivre seul dans son appartement parisien. Particulièrement bougon, il finit néanmoins par accepter la proposition de son fils Paul de louer une chambre à une jeune étudiante mais pas sans arrière-pensée…

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply