COUPS DE COEUR

« Le grand restaurant » avec Louis de Funès et Bernard Blier

By  | 

film / comédie


Le grand restaurant avec Louis de Funès et Bernard Blier • diffusion sur TMC le 03 décembre 2020 à 23h00 • durée 1h28 • disponible en VOD


La gastronomie, une spécialité bien française

On le voit bien en cette période de confinement ou de « pseudo » confinement, l’une des activités qui manque le plus aux français est bien le petit « resto » entre amis du vendredi ou du samedi soir ! Qu’il soit libanais, traditionnel, gastronomique ou italien, ce lieu de convivialité et de gourmandise assumée est en effet, avec les cafés, un de nos lieux de vie favoris ! Né à Paris en 1765 grâce à un marchand de bouillon, le concept du restaurant n’a pas tardé à proliférer bien au-delà des portes de la Capitale à cause ou grâce à la Révolution française qui, après le départ et l’exécution de nombreux aristocrates, a laissé autant d’employés de maison sur le carreau ! Sans travail donc, les cuisiniers ont dû se réinventer pour survivre et, en voyant les allées et venues des députés fraîchement débarqués de leurs provinces pour constituer l’Assemblée nationale, les cordons bleus ont eu l’idée de les nourrir en ouvrant ce que l’on appelle désormais des restaurants !

La naissance des guides

Une idée qui a eu un bel avenir puisqu’elle a fait de notre pays le roi de la gastronomie ! Si aujourd’hui on achète pléthore d’accessoires de cuisine pour nous faciliter la vie et se rêver en grand Chef et si l’on dévore les émissions télé qui proposent des compétitions ou des recettes culinaires, c’est grâce donc, à nos ancêtres révolutionnaires mais aussi au plus ancien fabricant de pneus français… Car si évidemment l’habitude d’aller au restaurant s’est bien ancrée en France et que des guides critiques ont commencé à faire leur apparition dès le début du 19ème, c’est le guide Michelin qui, en 1900, a commencé à s’imposer comme LA référence absolue en la matière, lui qui souhaitait en premier lieu inciter les propriétaires de véhicules à faire des kilomètres pour user leurs pneus et donc en racheter de tout nouveaux !

« Le Grand Restaurant » de Jacques Besnard

Inspiré par cette pratique bien franchouillarde, le long-métrage de 1966 de Jacques Besnard nous plonge dans l’envers du décor du Grand restaurant « Chez Septime » portant le nom de son propriétaire. Campé par Louis de Funès – qui, pour la première fois, ne jouait pas que les comédiens mais s’occupait également du scénario et de la direction d’acteur -, ce restaurateur apparaît, comme bon nombre des personnages incarnés par l’acteur, colérique, insupportable, despotique et survolté comme on l’aime ! Menant la vie dure au moindre de ses salariés pour maintenir la réputation de son établissement, Septime ne reculera devant rien jusqu’à se travestir en client mystère exaspérant ou jusqu’à se faire passer pour un critique gastronomique soit-disant venu juger de la qualité du service en salle et de celle de la cuisine, bien sûr…  © Morgane Las Dit Peisson

Synopsis :

Monsieur Septime dirige d’une main de fer le Grand Restaurant, un des établissements gastronomiques français les plus réputés. Un jour, Novalès, président d’un Etat d’Amérique du Sud, réserve une table pour un repas qu’il espère mémorable. Mais au moment où une pièce montée confectionnée en son honneur lui est apportée, Novalès disparaît ! La police soupçonne Septime de complicité avec les ravisseurs du président.

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply