INTERVIEW

Le Comte de Bouderbala en interview

By  | 

De nouveau en vadrouille avec son 2nd spectacle sobrement intitulé 2, Le Comte de Bouderbala en prépare déjà un 3ème tout en planchant sur l’adaptation pour le cinéma de Amazing ! Récit d’une aventure extraordinaire, un premier ouvrage dans lequel il est revenu sur son parcours atypique de joueur de basket professionnel devenu comédien un peu par « hasard »…


« Pouvoir faire ce métier en temps « normal » est un privilège… »


MORGANE LAS DIT PEISSON : Tu as joué ta dernière date à Valberg en mars…

SAMI AMEZIANE : Juste avant le grand chômage technique… Ça a été une période évidemment compliquée mais qui m’a permis de me rendre compte à quel point pouvoir faire ce métier en temps « normal » est un privilège… Être condamné à ralentir m’a également ouvert les yeux sur ce qui est réellement fondamental… Le seul point « positif » de ce confinement a été de nous offrir du temps pour la réflexion et l’introspection alors qu’on a pris l’habitude de s’organiser pour être débordés et pressés en permanence… En fait, ça nous a servi à nous rendre compte des vies de cons qu’on a ! (rires) 

Une période inspirante ?

Automatiquement ! D’ailleurs ça m’a donné pas mal d’idées rigolotes pour le troisième spectacle… Mais en attendant, ça fait 6 mois que je ne suis pas monté sur scène alors j’espère que je n’ai pas oublié comment on fait ! (rires) En tous cas, j’ai hâte d’y retourner et de retrouver les gens bien que par moments, ça me stresse tellement que j’ai envie de me planquer dans une grotte ! Il y a un petit côté « première fois » qui n’est pas déplaisant… 

Un 3ème one-man…

D’une certaine manière, il sera dans la continuité des deux premiers mais je pense me permettre d’aller un peu plus vers la sincérité… J’ai 40 ans, je suis désormais père de famille, j’ai écrit un livre, je suis en train de travailler à son adaptation au cinéma, je suis allé vivre à l’étranger donc, de fait, il va me conduire à expérimenter de nouvelles choses…  

© Propos recueillis par Morgane Las Dit Peisson • Photo Renaud Corlouer


Site / Facebook / Instagram / Youtube


Interview parue dans les éditions n°417 #1, #2, #3 et #4 du mois de septembre 2020

 

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply