Non classé

Interview de Willy’s et Monsieur Loyal du Cirque Arlette Gruss

By  | 

Cirque Arlette Gruss

en interview  vidéo

cirque-arlette-gruss-gassin-cabris-valbonne  

  

 

Cirque Arlette Gruss


27ème édition – 2012 
 

  

« Le titre est bien choisi cette année ! »

C’est doté de sa 27ème édition que le Cirque Arlette Gruss parcourt cette année les routes de France avec toujours la même fraîcheur et la même volonté de voir vos visages s’illuminer… Malgré 300 000 spectateurs fêtés cet été à Cabris, la grande famille Gruss sait que rien n’est jamais acquis et c’est pour cette raison en partie qu’elle ne recule jamais devant rien, recherche constamment la nouveauté, l’exclusivité et la qualité… Ce qui explique peut-être son succès et son fort taux de remplissage alors que malheureusement, l’industrie du spectacle, crise oblige, ne se porte plus si bien… « L’autre monde », c’est la garantie, avant de découvrir la création 2013 « Symphonik », d’une évasion plus que nécessaire.

{youtube width= »810″ height= »480″}2pkRHUe99lM{/youtube}

 
 


cirque-arlette-gruss_interview_02Cabris où nous sommes ce soir est devenu un lieu incontournable pour le Cirque Arlette Gruss ?
Willy’s : Cela fait pratiquement 25 ans que nous venons à Cabris à l’époque où l’on n’avait que 4 camions ! Au fur et à mesure, il y a eu beaucoup de monde car les gens montaient de toutes les petites localités autour, le cirque est resté deux jours, trois jours et puis est devenu grand. Nous sommes agréablement reçus et appréciés ici par ce si joli village qui compte à peu près 1200 habitants je crois, et accueille 1800 personnes sous le chapiteau !

C’est incroyable que les gens répondent toujours présents après tant d’années…
Oui toujours, remarquez ça marche fort partout ! Il faut reconnaître que cette année la tournée est assez exceptionnelle. Aux dires des gens, c’est le plus beau des spectacles qu’ils ont vu chez nous mais, je crois que c’est parce que Gilbert Gruss a surtout la faculté de faire oublier l’ancien spectacle pour emmener les gens cette année dans « L’autre monde ». Le titre est bien choisi cette année ! (rires)

Pourquoi avoir choisi ce titre « L’autre monde » ?
Je crois que c’est une histoire, on vous emmène ailleurs et vraiment pendant deux heures et demie on transporte le public dans un autre univers parce que le monde actuel est un peu dur. En voyant le succès des représentations, ça confirme que les gens ont besoin de venir se détendre un peu.

Quelles sont les nouveautés ?cirque-arlette-gruss_interview_03
Gilbert Gruss a rénové les éclairages cette année en réinvestissant à peu près 700000 euros dans des nouveaux éclairages à LED comme il se doit. On a un super rideau lumineux de scène qui était celui de l’ancienne tournée U2, on a refait une nouvelle composition musicale… Bref tout a encore changé  à l’intérieur du chapiteau ! (rires)

Chaque année, on a un nouveau spectacle ?
Tout à fait ! On fait 28 villes en France et on reste longtemps dans chaque, les gens sont fidèles chaque année donc il est nécessaire de changer le spectacle. Cette année, vous allez avoir de la grande illusion, vous allez avoir un jeune artiste au trapèze ballant, vous allez aussi découvrir un numéro de chiens tout à fait extraordinaire qui déchaîne les foules ! Vous allez voir aussi un numéro avec un cheval qui termine dans le lit de sa maîtresse et c’est quelque chose que l’on n’a jamais vu, comme le fait Gilbert chaque année.  On a également cette année encore les motards dans ce globe.?Les gens le réclamaient mais le numéro a été modifié pour offrir une belle surprise !

Un tel spectacle se travaille pendant combien de temps ?
Ça se prépare tout au long de l’année bien sûr mais, il faut au moins deux ans pour réserver les meilleurs numéros du monde. Pour l’année prochaine tout est bouclé et on a même dévoilé l’affiche six mois avant la première de Bordeaux, cette année. Il faut être en avance sur son temps et faire plaisir en permanence c’est le but que se fixe Gilbert…

Combien de personnes sont nécessaires pour mettre sur pied un tel spectacle ?
Cette année, nous sommes  au total 137 personnes  en tournée. Il y a une quarantaine d’artistes, une vingtaine d’administratifs, 70 personnes pour réaliser le montage, s’occuper de la ménagerie, vous accueillir, assister des artistes… C’est une véritable petite ville ! (rires)

cirque-arlette-gruss_interview_01



Propos recueillis par Morgane Las Dit Peisson pour Le Mensuel

Montage vidéo par Aurélien Didelot

Cirque Arlette Gruss – Cabris – 2012

Retour aux interviews

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply