Non classé

Interview de Corneille aux Nuits du Sud à Vence

By  | 

Corneille

en interview  vidéo

corneille_interview-2012  

  

 

CORNEILLE


Les Nuits du Sud 2012
 

« Je me suis retiré en espérant que le public serait au rendez-vous la fois suivante »

 Ils se sont manqués mutuellement ces dernières années et c’est à quelques minutes de rejoindre sur scène un public transi d’impatience que Corneille nous a accordé un peu de son temps pour nous parler de lui, de son fils, de son besoin de distance, de son inspiration, de son prochain album
mais aussi et surtout de vous…

{youtube width= »810″ height= »480″}AijTQ-QZK-c{/youtube}

 
 


corneille_interview_nuits-du-sud-2012Comment est né ton dernier album « Les inséparables » ?
Corneille : Avec la naissance de mon fils… Concrètement je savais que je voulais faire un album mais, je ne savais pas ce que je voulais dire. C’était la page blanche ! (rires) Puis je me suis réconcilié avec mes influences de la première heure, la R’n’B, la Soul, on va dire la musique pop urbaine que j’ai toujours aimée, que j’ai faite dès le début de ma carrière en France. L’album s’est fait comme ça, chanson par chanson…

Tu as fait beaucoup de duos, c’est important de partager ces instants avec d’autres artistes ?
Oui, ça fait beaucoup de bien et surtout ça a énormément enrichi mon univers. Ça m’a ouvert l’esprit sur un autre aspect de ma musique et de ce que j’ai toujours défendu. Inviter d’autres chanteurs à venir chanter avec moi m’a permis d’améliorer mon univers avec ce qu’ils  faisaient. Ça été très enrichissant comme expérience !

Tu avais hâte de revenir sur scène en participant à un festival comme Les Nuits du Sud ?
Ça fait le plus grand bien. Lorsque je me suis retiré j’avais besoin de respirer, de réfléchir, de vivre. Ça faisait à peu près cinq ans que je n’arrêtais pas les tournées, les promotions, j’étais fatigué et je me suis retiré en espérant que le public serait au rendez-vous la fois suivante. Et là quand je vois tous ces gens rassemblés, quand ils reprennent mes refrains et en particulier ceux de mes dernières chansons, c’est ce qui me touche le plus parce que je pense que le défi de chaque artiste est de se renouveler… Intéresser un ancien et séduire un nouveau public avec son actualité. Je ne pensais pas que ça allait me toucher autant de retourver le public français mais ça me touche énormément.

Tu as un nouvel album en préparation ?
Oui, on ne perd pas de temps ! (rires) Je suis en train de l’écrire mais je ne sais pas encore comment je vais le titrer. J’ai à peu près 80% de l’album d’écrit et de composé je sais plus ou moins où je vais mais, le titre de l’album c’est toujours le dernier truc que je choisis, ça  me prend un temps fou avant de le trouver parce qu’à la prochaine promo, la première question que l’on me posera ce sera « pourquoi ce titre ? »… Alors j’essaie de trouver un titre qui ne soit pas trop con… (rires)



Propos recueillis par Morgane Las Dit Peisson pour Le Mensuel

Montage vidéo par Aurélien Didelot

Les Nuits du Sud – Vence – 2012

Retour aux interviews

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply