Non classé

Enora Malagré Interview

By  | 
Enora Malagré

en interview 

  enora  

  

Interview


Enora Malagré

  

 
Vendredi 18 Mai 2012NICE GRATUIT
Vendredi 25 Mai 2012MARSEILLE GRATUIT

« La télé manque d’impertinence, de franchise et de combat à mon sens… »

 Enora, la blonde pétillante qui vous réveille chaque matin sur Virgin Radio et vous remet les idées en place sur france 4 dans « Touche pas à mon poste » sera en liberté non surveillée sur les routes de France en compagnie de ses deux fidèles acolytes Fabien Delettres et Cyril Hanouna pour un
« Hanouna Tour » plus déjanté que jamais que vous pourrez retrouver
le 18 mai à Nice et le 25 mai à Marseille !
 

    

 

Morgane L :   Qu’est-ce que ce « Hanouna Tour » qui va passer par Marseille et Nice ?
Enora Malagré : C’est la matinale habituelle qui se délocalise… Donc c’est tout pareil ! Sauf que si les gens ont envie de nous faire un petit coucou, ils sont évidemment les bienvenus ! Ça nous permet de nous rapprocher de nos auditeurs et d’aller à leur rencontre mais en tous cas le contenu de l’émission sera sensiblement le même.

Ça va se faire en plein air ?
On va voir où l’on veut bien nous accueillir ! (rires) Tout dépendra des villes… À Nice on sera peut-être plus à priori sur une plage (et je ne te cache pas que j’y travaille beaucoup !) mais on n’est pas à l’abri de se retrouver au beau milieu d’un marché ! On est prêt à tout !

Des surprises ?
Un voyage, des places pour le concert de Madonna au Stade de France… Mais je ne peux pas t’en dire plus, on vous réserve de supers cadeaux et de magnifiques surprises… Il faut venir car on va beaucoup rigoler ! Je pense que Cyril va beaucoup donner de son corps et de sa personne, alors rien que pour ça, ça vaut le déplacement ! (rires) Je ne te cache pas qu’on arrive en bonne forme et c’est moi qui te le dis !

Tu travailles depuis 2010 avec Cyril Hanouna, qu’est-ce qui te plaît chez lui ?
Cyril est un vrai gentil, et dans ce métier, il n’ y en a pas beaucoup… C’est quelqu’un de fidèle, de gentil et d’honnête. Donc tu ne peux pas ne pas t’attacher à ce gars là. Le travail se fait dans la bonne humeur, mais attention avec Cyril, il faut quand même filer droit ! Il arrive à toujours tirer le meilleur car je pense qu’il aime vraiment les gens avec qui il travaille. Je suis hyper contente de travailler avec lui et j’espère que ça va durer longtemps !

Virgin Radio et France 4 t’ont choisi pour ton franc parlé…
Et c’est surement aussi pour ça que je peux déplaire ! Je pense que je suscite de l’intérêt dans les deux cas, ou tu m’aimes ou tu me détestes ! Mais comme dirait Mister Pialat, si vous ne m’aimez pas… « sachez que je ne vous aime pas non plus » (rires) Plus sérieusement, c’est vrai qu’en télé, on manquait d’un peu d’honnêteté et de fraicheur et ce n’est pas plus mal que ça vienne d’une petite blonde qui parait inoffensive mais qui s’avère être une tornade… (rires) J’ai décidé de dire tout haut ce que les gens pensaient tout bas, ça me semble vraiment important en ce moment.

Que penses-tu des programmes actuels ? Trop contrôlés, aseptisés, que manque-t-il aujourd’hui selon toi ?
Tu viens de le dire ! Les temps ont changé… C’est quelque chose de sociétal mais l’idée maintenant, c’est d’endormir les gens. On est infesté de programmes people et téléréalité qui sont devenus un peu l’opium du peuple… On te fait accepter les choses, miroiter, rêver d’un ailleurs, pour que tu évites de penser et que tu ais un libre arbitre. Ça permet de te faire ingurgiter plus de pubs ou d’autres produits… La télé maintenant manque d’impertinence, de franchise et de combat à mon sens…  

Si un jour, tu devais te lancer dans une émission seule ?
Dans l’idéal j’aime bien les talk-shows à l’américaine… Mon rêve ce serait me faire une émission à la Oprah Winfrey… Un jour, quand je serai grande, j’aimerais bien animer ce genre d’émissions avec de la déconne, un peu d’impro, où l’on parlerait peut-être entre filles ou de femmes à hommes, de la vie et de l’actualité. Enfin quelque chose un peu dans cet esprit là… Ça manque un peu en France.

enora-interview-hanouna-tour
   

 Propos recueillis par Morgane Las Dit Peisson pour Le Mensuel
www.le-mensuel.fr

Retour aux interviews

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply