BONNES TABLES

Nobu au Fairmont Monte Carlo : Ambiance nature

By  | 

Nobu au Fairmont Monte Carlo

bonnes tables / gastronomie / restaurant

  • Ouvert tous les jours de 18h30 à 23h30 / Carte et menus « Omakaze » à 120€ et 160€ / Repas possible en salle, au sushi bar et au lounge
  • Monaco / 12 Avenue des Spélugues
  • +377 97 70 70 97 / fairmont.fr/monte-carlo

 

 

Nobu au Fairmont Monte Carlo : Ambiance nature

Précurseur en Principauté de la cuisine asiatique revisitée par un détour en Amérique du Sud, le restaurant Nobu a rouvert ses portes au Fairmont dans une toute nouvelle atmosphère, beaucoup plus chaleureuse qu’auparavant. Avec ses teintes naturelles inspirées du Japon, la salle à manger devient plus conviviale sans abandonner sa touche luxueuse. On apprécie le chêne naturel, les tissus imprimés, l’éclairage tamisé ou les panneaux qui créent des espaces en préservant le maximum de panorama sur la Méditerranée, hélas un peu réduit par l’extension Mareterra voisine…

 

 

L’arrivée du nouveau chef Olivier Rinaldi ne bouscule pas la cuisine inspirée du chef Nobu Matsuhisa, une cuisine qui a su rénover la tradition nippone en la mariant à celle du Pérou pour en dégager le meilleur des deux mondes.

 

 

Si vous ne voulez pas perdre deux heures à décrypter la vaste carte, fiez vous aux deux menus dégustation qui vous donneront un bel échantillon de cette cuisine éclatante. Ainsi, le menu « Signature » débutera par un divin sashimi de sériole au piment Jalapeño, suivi d’un fondant tataki de thon sauce tosazu. Une salade de mesclun à la vinaigrette Matsuhisa fera la liaison avec une « barrette » de délicieux nigiri, suivis d’un étonnant Toban Yaki de bœuf qui arrive en bouillonnant sur la table avec ses légumes et champignons : une merveille de saveurs ! Evidemment, le plat emblématique de Nobu, à savoir le black cod miso, est aussi de la partie : personne ne le fait mieux que lui…

 

 

Le cappuccino au whisky Suntory (crème brûlée au café, crumble café, glace au lait et espuma whisky) viendra achever en douceur une partition réussie.

Mais la carte regorge de propositions plus alléchantes les unes que les autres : le tartare de thon otoro, le homard ou les Saint-Jacques sauce poivre wazabi, les crevettes poêlées sauce à l’ail épicé, les ravioles de bœuf Wagyu au ponzu épicé, le crabe royal sauce chili shiso ou le poulpe grillé sauce anticucho miso régaleront les plus exigeants. Et le service, attentif et rapide, rajoute encore au plaisir de cette belle table…

© Christian Perrin pour Le Mensuel / photos DR / été 2024

↵ Retour vers la rubrique « bonnes tables »

 

You must be logged in to post a comment Login