Non classé

MARSEILLE COMEDY CLUB – Interview

By  | 

M. Comedy-Club

en interview

 Marco Paolo
Stan
Cyril Etesse
Laurent
   Marseille Comedy Club

Marco Paolo, Stan, Cyril Etesse & Laurent

  
  
MCC_MARCO

Morgane L : Le Marseille Comedy Club ?
Marco : J’ai eu l’idée de faire ça en janvier 2010… C’est tout frais encore ! Et la toute 1ère date, c’était le 5 mars 2010 à Toulon… Je m’en rappelle ! (rires)

Les rencontres …
Marco : A Marseille on est moins nombreux qu’à Paris alors on se connaissait plus ou moins parce qu’on se croisait dans les théâtres ou pour les auditions.
Et en créant un collectif d’humoristes, on a pensé que ça piquerait la curiosité des gens pour créer un petit buzz et nous aider à nous médiatiser plus facilement en étant ensemble que seul.
Voilà… maintenant certains d’entre nous ont acheté des villas, des voitures de sport… la gloire quoi ! (rires)
On a fait des dates à Paris, à Marseille en remplissant la salle malgré des conditions difficiles parce qu’il y avait l’OM en même temps ! ! !
Le prochain défi, c’est de créer un festival d’humour qui s’appellera « Marseille Mort de Rire » et qui se tiendra en décembre au Palais des Congrès de… Marseille !
MCC_CYRILLe parrainage ?
Marco : Celui de Titoff c’est fait de suite et d’ailleurs je lui ai demandé ici à Fayence quand j’ai fait sa 1ère partie l’année dernière.
Il a accepté et fait notre 1ère date, Patrick Bosso a suivi et fait la 2ème  et les Bonimenteurs la 3ème. Grâce à eux, on a pu remplir les salles alors le but serait de les faire jouer leurs spectacles pendant le festival d’humour. C’est donnant donnant !
Cyril d’où vient ton phrasé, ton débit… un mix de Commandeur et Luchini ?
Cyril : Je prends ! C’est un compliment ! Je ne saurais pas dire d’où ça vient…
MCC_STANStan : Il a le physique, la coupe de cheveux, c’est un pack complet ! (rires)
Cyril : Parler très vite, je me suis aperçu que ça marchait bien, alors avec Anthony Joubert, on a axé sur le côté un peu speed et déjanté.
Sur 1h20, évidemment, il y a des moments plus calmes !
Marco : Il est fatigant sur 1h20… C’est lui qui joue et c’est moi qui suis fatigué ! (rires)
MCC_LAURENTStan, « Combien dans sa tête » ?
Marco : Stan, son spectacle est énorme !
C’est que le bon pain, c’est complet ! Il y a de tout, du poème, des jeux de mots, des vers.
La dernière fois c’était parce qu’il y avait un cadavre mais bon… (rires)
Stan : Pour revenir sur le MCC, ce qui se ressent quand on est sur scène c’est qu’on est amis et du coup,  les gens sont en connivence avec nous alors même quand on se prend des bides, ils rient avec nous.
L’avantage aussi, c’est qu’ils peuvent voir plusieurs types d’humour en une seule soirée, c’est le petit plus qu’on propose !
Vous êtes tous les quatre dans le sketch traditionnel …
Laurent : On n’est pas à la « mode » du standup. Je suis un peu dur dans mes propos mais je pense qu’avoir trop de stand-up a un peu desservi les humoristes.
C’est pas parce que tu dis des conneries dans un micro que c’est drôle. Le problème c’est aussi la consensualité des sujets.
Dire que Sarko est petit c’est drôle une fois…
Maintenant on le sait et surtout c’est de la fausse contestation parce que tu enfonces des portes ouvertes. Beaucoup font ça et le public, déçu, pense peut-être que l’humour c’est ça…

En tant que public, j’aimerais voir des choses qui sortent des sentiers battus…


Propos recueillis par Morgane Las Dit Peisson pour Le Mensuel

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply