COUPS DE COEUR

Isabelle Carré bat « La campagne » dans un thriller haletant au Théâtre National de Nice !

By  | 

 

« La campagne » avec Isabelle Carré

théâtre / thriller

  • 26 > 28 janvier 2023 / Nice / Théâtre National de Nice : La Cuisine

 

 

« La campagne » : Cruelle vérité

À l’heure où nos médecins désertent désespérément la campagne, savoir qu’il en existe encore qui – comme Richard dans la pièce – s’y établissent devrait être rassurant… Tout au moins dans la vie de tous les jours car dans une oeuvre du britannique Martin Crimp, on suppose rapidement (à raison) que ce choix de vie n’est sans doute pas uniquement motivé par une simple envie de se mettre au vert ou d’apporter un peu de réconfort aux habitants des zones reculées. Dans un style sombre qui lui est propre, l’auteur réinvente dans La campagne le fameux et souvent trop attendu triangle amoureux qui peuple bon nombre de pièces de théâtre en le plongeant dans l’univers du thriller psychologique.

 

 

Alors que Corinne (campée par une Isabelle Carré plus audacieuse que jamais dans son jeu) et son mari semblent couler des jours heureux loin de l’agitation londonienne, Richard ramène chez eux, un soir, une femme qu’il aurait trouvée inconsciente sur le bord de la route et bien que l’explication puisse se tenir, Corinne montre quelques signes de méfiance qui ne vont pas s’évanouir comme par magie au réveil de l’accidentée… Lui confiant que c’est Richard qui a essayé de la tuer, cette jeune Rebecca va s’avérer beaucoup moins inconnue qu’elle ne le devrait en avouant également à Corinne que s‘ils ont emménagé à la campagne, c’est avant tout pour que son mari se rapproche géographiquement d’elle. Maîtresse manipulatrice ou véritable victime d’un homme marié sans scrupule prêt à tout pour la faire taire, cette tierce personne va révéler une facette peu reluisante du brave médecin de campagne…

© Morgane Las Dit Peisson pour Le Mensuel / Photo DR / Article paru dans Le Mensuel n°438 de janvier 2023

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply