ACTUS

« 13 à table » pour Noël sur France 2 avec Virginie Hocq et Pierre Palmade

By  | 

théâtre / boulevard


13 à table avec Virginie Hocq & Pierre Palmade • à voir le 22 décembre 2020 sur France 2 ici • 21h05 • durée 2h05


Un chef d’oeuvre du boulevard

C’est à nouveau dans une mise en scène signée par l’acteur et humoriste Pierre Palmade que le petit chef d’oeuvre théâtral de Marc-Gilbert Sauvajon, 13 à table, reprend du service après avoir connu un franc succès il y a déjà plus de trente ans avec Marthe Mercadier. En maîtresse de maison bourgeoise, survoltée et un tantinet superstitieuse, cette diva des planches s’est révélée si inégalable que son rôle avait été adapté, dans la précédente version revisitée par Pierre Palmade au masculin pour l’acteur Jean LeducDoté d’une voix haut perchée et d’une énergie peu commune, on se souvient l’avoir adoré dans Le comique et Le grand restaurant avant de s’attaquer à ce monument du boulevard… 

Une nouvelle version captée salle vide

Cette fois-ci, pour célébrer ce réveillon 2020 si particulier, le metteur en scène n’a pas résisté à l’envie de se glisser dans la peau d’Antoine, l’époux de cette maîtresse de maison qui semble voir d’un mauvais oeil le fait de dîner à treize à la même table ! Enregistrée dernièrement sans public au Théâtre Saint-Georges à Paris lors de deux représentations exceptionnelles, la pièce est menée tambour battant par une autre reine (belge) de la scène : Virginie Hocq ! Dingue à souhait mais dotée d’une classe folle, le rôle de Madeleine Villardier doit sans aucun doute lui aller comme un gant au point qu’elle réussira sans nul doute à nous faire oublier d’essayer de trouver des points de comparaison entre elle et Marthe Mercadier.

Chassé-croisé superstitieux

Un soir de réveillon, un couple de parisiens se prépare à recevoir leurs amis pour fêter Noël. Tout semble aller pour le mieux, les huîtres sont commandées, la décoration est raffinée et les petits cadeaux patientent sagement au pied du sapin, jusqu’au moment où, par souci de perfection, les hôtes décident de vérifier qu’à chaque invité correspond un petit présent… Le compte est juste et le verdict tombe : 13 partout ! Mais c’était sans compter la superstition et la ténacité de Madeleine qui, coûte que coûte, mettra tout en oeuvre, tout au long de la soirée, pour ne pas reproduire la fatale scène de la cène… Jouant aux chaises musicales, cherchant à inviter des inconnus pour être 14 ou à éliminer des convives afin de tomber à 12, Mme Villardier va s’épuiser toute la soirée pour que sa soirée ne vire pas au désastre ! Peut-être ne faudra-t-il pas lui annoncer que pour cette année, c’est 6 maximum sinon la crise cardiaque ne sera pas à exclure… © Morgane Las Dit Peisson

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply