Non classé

Thierry Amiel Interview

By  | 

Thierry AMIEL

en interview



Interview de Thierry AMIEL

« Adam & Eve »

Du 31 janvier au 06 mars 2012 au Palais des Sports de Paris
Les 22 & 23 juin 2012 au Dôme de Marseille
Les 05 & 05 octobre 2012 au Palais Nikaïa de Nice

Réservations en ligne

Choisi par Pascal Obispo pour donner vie au personnage masculin principal de sa nouvelle comédie musicale, Thierry Amiel, pourtant en pleines répétitions, nous a accordé un petit moment pour nous présenter « Adam & Eve, la seconde chance »…

« Je me mets beaucoup de pression car j’ai vraiment envie que ça marche ! »

.

 AMIEL_92-339
Morgane L. : Le casting de « Adam & Eve » ?

Thierry Amiel : Ça a été plus amusant qu’un casting ! (rires) Un jour, on m’a appelé en me disant que Pascal Obispo cherchait à me joindre et quand on s’est eu, il m’a parlé de son projet de comédie musicale, dix ans après « Les Dix Commandements » car il voulait savoir si ça me branchait d’y participer en étant Adam. N’étant pas préparé à une telle proposition, je n’ai écouté que mon coeur et j’ai dit oui même si j’étais intrigué.

Tu avais déjà eu l’envie de participer à une comédie musicale ?
Jamais ! C’est une chose à laquelle je n’avais jamais pensé, je ne suis même jamais allé en voir. Ce qu’il y a de drôle c’est qu’environ deux mois avant, on m’avait contacté pour « Dracula »…

Ce n’est pas difficile de s’adapter à un répertoire qui n’est pas le sien ?
J’avais peur de ça, de ne pas aimer les chansons, de ne pas savoir dire non mais j’ai été très vite rassuré ! (rires) Mais Pascal aussi il fallait le convaincre qu’il ne s’était pas trompé en me faisant venir. Il a d’ailleurs été content à la sortie du 1er single « Rien ne se finit » et m’a dit qu’il ne pouvait plus l’entendre chanter par quelqu’un d’autre. Mais Pascal Obispo est à l’coute de ce qu’on lui dit, rien n’est vérouillé, tout a évolué avec la personnalité de chaque chanteur.

Pourquoi une « seconde chance » ?
Pascal a pensé à Adam et Eve en se demandant ce qu’était devenu le paradis perdu, ce qu’il restait du jardin d’Eden…?Il a imaginé cette histoire en se disant que le temps avait passé et que l’on pouvait offrir une seconde chance à l’humanité et changer les choses pour retourner dans un monde idyllique sans haine, sans guerres et sans tout ce qu’ont pu créer les hommes depuis des milliers d’années.

Selon toi, en quoi « Adam & Eve » va-t-elle se démarquer des autres comédies musicales ?
Ça faisait longtemps qu’en France on n’avait pas eu une comédie musicale avec un scenario original.
Certes, on part de personnages connus, mais l’histoire est bien une création originale et contemporaine. C’est une allégorie d’Adam et Eve adaptée à notre époque.

Comment se passent les répétitions ?
C’est vraiment génial ! Les chanteurs et les danseurs ne sont pas cloisonnés, on est tous ensemble…
C’est vraiment « Fame » (rires) ! C’est très fatiguant… le week-end, on dort !

Chanter, danser, jouer la comédie… Qu’est-ce qui t’impressionne le plus ?
Pascal a bien senti que je n’étais pas très à l’aise avec la danse mais c’est plus la comédie qui m’inquiète le plus. Je veux vraiment que les gens viennent voir Adam et Eve, mais pas Thierry Amiel et Cylia… Je me mets beaucoup de pression parce que j’ai vraiment envie que ça marche !

AMIEL_-Cover CD

 

Comédie musicale « Adam & Eve, la seconde chance »
Propos recueillis par Morgane Las Dit Peisson pour Le Mensuel
Crédits photos : Renaud Corloue

 

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply