COUPS DE COEUR

Festival de Tragédies de Nice : L’évènement théâtre inédit de l’été à ne pas manquer !

By  | 

Festival de Tragédies par le Théâtre National de Nice

théâtre / festival / classique / théâtre contemporain / tragédie

 

 

Festival de Tragédies : Les Arènes de Cimiez deviennent le théâtre des plus belles tragédies

Trouver un festival pendant l’été, c’est plutôt simple. Trouver un festival de théâtre, c’est déjà un peu plus pointu (bien que l’on ait la chance de compter dans nos contrées Les Nuits Auréliennes, Les Esterelles, Les Nuits de Robinson ou encore Les Théâtrales d’Èze…). Trouver un festival dédié à un genre théâtral, là, ça devient carrément de la haute voltige ! Heureusement, le Théâtre National de Nice – le TNN pour les habitués – a pensé à tout ! Sa directrice, Muriel Mayette-Holtz, lance cette année le Festival de Tragédies dans l’extraordinaire enceinte des Arènes de Cimiez à Nice et leur scène en plein air. Cet évènement, unique en Europe, se tiendra du 19 juin au 05 juillet 2024, avec plusieurs spectacles au cœur de « l’Arène » mais aussi quelques dates dans d’autres lieux culturels de la « capitale » des Alpes-Maritimes.

 

Festival de Tragédies

 

Le festival débutera avec 4 représentations de Phèdre, du 19 au 22 juin. La célèbre tragédie de Jean Racine est mise en scène par Muriel Mayette-Holtz et incarnée par Ève Pereur, Augustin Bouchacourt, Nicolas Bouchaud, Jacky Ido et Nicolas Maury. La femme de théâtre explore – dans cette pièce tout comme dans la programmation générale de l’évènement – la puissance émotive de l’art de la tragédie. Quand Phèdre, femme maltraitée par le destin, tombe amoureuse de son beau-fils Hippolyte, elle ne sait dompter ce désir qui la consume… D’autant que le jeune homme, lui, n’a d’yeux que pour Aricie, l’ennemie jurée de la principale intéressée. Le désordre des sentiments contrariés qui conduit à la violence – essence même de la tragédie -, s’exprime au grand jour et, selon les vœux de la créatrice de l’évènement, transforme nos pires angoisses en beauté.

 

 

Les 25 et 26 juin, le comédien, auteur et metteur en scène Simon Abkarian propose Hélène après la chute, ou l’invention des retrouvailles entre Hélène et Ménélas après la chute de Troie. Entre haine et amour, les deux âmes s’engagent dans un combat dont l’issue finale est une chute assurée.

La tragédie n’est pas l’apanage des antiques. Charles Berling en fait l’âpre – et pourtant magnifique – démonstration avec Calek. D’après les Mémoires de Calek Perechodnik, le comédien nous transporte dans le ghetto de Varsovie au cœur de vies brisées par l’antisémitisme et la barbarie.

 

Charles Berling dans Calek au Festival de Tragédies de Nice 2024

 

Le 29 juin, découvrez Notre Homère avec Jacques Bonnafé et Emmanuel Lascoux. Lors de cette représentation unique, le public partira à la rencontre d’un Homère contemporain et d’une oralité retrouvée, que tout un chacun pourra s’approprier, dans la grande tradition des pratiques antiques du texte épique.

Pour finir cette programmation à Cimiez, Andromaque (mise en scène par Stéphane Braunschweig) sera présentée les 02 et 03 juillet. Les critiques unanimes saluent cette adaptation du texte de Racine dont l’intrigue se déroule dans l’après-guerre de Troie. Tensions extrêmes, vengeances, amour et désir : chaque personnage est mû par des sentiments contraires et tous peuvent faire basculer l’instable situation dans le chaos.

D’autres évènements auront lieu en parallèle comme la diffusion de la pièce Loin d’eux au Musée Villa Masséna les 23 et 30 juin (gratuit sur réservation) ; Construire un feu au Château de Crémat le 30 juin ; une conférence et soirée poésie le 04 juillet dans la salle des Franciscains du Théâtre de Nice (gratuit sur réservation). Le procès de Néron se tiendra quant à lui le 05 juillet sur la place Saint-François (gratuit sur réservation).

Bon festival à tous !

© Claire Thiebaut pour Le Mensuel / (c) Photo Antoine Agoudjian / juin 2024 

↵ Retour vers la rubrique « théâtre »

 

 

You must be logged in to post a comment Login