COUPS DE COEUR

« La vie rêvée des hommes » de François Roux paru chez Albin Michel

By  | 

lecture / roman


La vie rêvée des hommes de François Roux • Paru chez Albin Michel le 03 juin 2021 • 320 pages • Prix conseillé : 19.90 €


Affaire de rencontres

François Roux nous propose un nouveau livre, à la fois roman et (surtout) vraie chronique sur la vie de deux hommes, pendant toute la seconde moitié du XXème siècle. En effet, si les deux protagonistes sont fictifs, les épreuves qu’ils traversent, elles, sont bien réelles et parfaitement décrites.

Par le plus grand des hasards, deux hommes – un breton de 19 ans et un américain bientôt trentenaire – se rencontrent lors de la libération de Paris le 25 août 1944. Ils assistent à la descente des Champs-Élysées du Général de Gaulle, aux derniers tirs des groupuscules allemands et surtout à l’extraordinaire liesse du peuple parisien. Instantanément, un amour fou va lier ces deux soldats libérateurs.

Paul, le breton, fait partie de la 2ème DB de Leclerc et Stanley, l’américain, des troupes US parachutées. Ils ne vont passer qu’une seule semaine ensemble avant que chacun ne reparte vers son destin. Paul rentrera en Bretagne et prendra la direction de la conserverie de poisson de sa famille et Stanley rejoindra sa famille à New York où il retrouvera son père, un richissime homme d’affaires très strict.

Paul se mariera et aura deux filles et un garçon. Stanley restera « homo », passera de conquêtes en conquêtes et vivra au rythme effréné des 30 Glorieuses ! Si Stanley – bien que l’homosexualité fût considérée comme un délit à l’époque – continuera à vivre de façon ostentatoire sa vie de « pédé », Paul tentera par tous les moyens de cacher son « anormalité ». Au milieu des années 80 apparaîtra le SIDA, un fléau qui fera tomber comme des mouches des milliers d’homosexuels aux États-Unis parmi lesquels de nombreuses connaissances de Stanley et régulièrement Paul, qui ne l’a jamais oublié, lui écrira… Tout au long de La vie rêvée des hommes, on assistera aux lentes avancées du combat des « gays » qui, à coup de manifestations et de témoignages, ont fini, petit à petit, par obtenir des droits…

Une très belle histoire d’amour comme beaucoup de couples jugés « normaux » n’en connaîtront jamais mais aussi une superbe chronique de cet après-guerre où de nombreuses libertés ont été acquises par des minorités ; les homos bien sûr mais également les noirs… Ce livre rappelle qu’il faut tout mettre en œuvre, aujourd’hui plus que jamais, pour ne plus risquer d’en perdre une seule… © Jean-Louis Las Dit Peisson

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply