CINÉMA

Jérôme Commandeur en interview pour son nouveau film « Irréductible »

By  | 

 

« Irréductible baigne dans l’air du temps ! » Jérôme Commandeur

 

Jérôme Commandeur repasse derrière la caméra avec Irréductible… Multitâche, l’’humoriste et comédien s’est glissé dans les peaux du réalisateur, du scénariste et du personnage principal afin de brosser le portrait d’un fonctionnaire des eaux et forêts se lançant dans la résistance ! Ne voulant pas accepter de quitter son poste alors que l’État cherche à réduire sa masse salariale, Vincent Peltier va être muté dans les pires endroits de la planète jusqu’à ce qu’il finisse par céder… Une comédie rythmée, criblée de gags et de guests mais pleine de finesse, récompensée d’ailleurs du Grand Prix du Festival de comédie de l’Alpe d’Huez.

 

 


🎥  Jérôme Commandeur pour son nouveau film « Irréductible » en salles le 29 juin 2022

 

 


 

 

« Je trouve ça extrêmement beau et touchant… » Jérôme Commandeur

 

Morgane Las Dit Peisson : Présenter un nouveau film au public…

Jérôme Commandeur : C’est vertigineux car quand on le « livre » au public, contrairement à la scène, on ne peut plus rien améliorer alors, avant de rentrer dans la salle, il y a le même désir de découvrir les réactions des spectateurs, la même excitation à l’idée de les retrouver pour échanger mais aussi une petite angoisse que ça ne leur plaise pas…  

Irréductible reçoit un magnifique accueil…

C’est rassurant mais surtout très plaisant ! Quand arrive le moment des questions-réponses après les projections, il se produit, avec ce film, un phénomène assez marrant. Les spectateurs parlent assez facilement et librement, il y a une complicité et une bienveillance qui s’installent un peu comme si on était au café. Beaucoup se livrent, racontent des anecdotes ou abordent des souvenirs de cinéma devant des salles pleines comme si on se connaissait tous déjà ou comme si on était en thérapie de groupe ! (rires) Je trouve ça extrêmement beau et touchant d’observer que contrairement à ce que ces deux dernières années nous ont fait vivre, on a toujours autant besoin de partager des émotions ensemble… 

 

 

500 personnes qui rient à l’unisson, c’est fou ! C’est un cadeau du ciel de voir que bien que la période soit clivante, les gens peuvent encore s’accorder pendant 1h30…

 

« Pour Ma famille t’adore déjà, j’étais face à une feuille blanche… » Jérôme Commandeur

 

2ème film, 1ère adaptation…

C’est un exercice assez différent de la création mais j’ai beaucoup aimé. Pour Ma famille t’adore déjà, j’étais face à une feuille blanche avec des milliers de choix à faire alors que pour adapter un film (comme Quo vado ? écrit par Checco Zalone), on a une trame à suivre à laquelle on doit apporter sa patte. C’est une autre difficulté que de modifier une création sans la trahir. 

C’est même assez dingue, quand on y pense, que des auteurs puissent accorder une telle confiance à quelqu’un ! (rires) Un livre peut être traduit dans une autre langue mais ne sera jamais réécrit au point de voir changer sa fin… 

 

 

Plus que changer le film, il a fallu l’actualiser…

C’est exactement ça car la version d’origine a été tournée il y a une dizaine d’années en Italie et au-delà des références qui diffèrent entre les 2 pays, on s’est surtout pris l’équivalent de 3 TGV dans la gueule depuis la sortie de la version italienne ! (rires) J’ai donc fait en sorte de conserver l’aspect « jeu de l’oie » du scénario qui m’avait séduit tout en le francisant et en l’actualisant. Je trouvais par exemple intéressant de donner plus de relief au personnage féminin d’Eva en la décrivant très libre et indépendante mais aussi de glisser des références au climat, aux migrants, au déclassement, à #MeToo, aux syndicalistes du rail et aux carriéristes parce que je voulais qu’Irréductible parle de nous aujourd’hui. Ce n’est pas un film « d’actu » mais un film qui, j’espère, baigne dans l’air du temps.

© Propos recueillis par Morgane Las Dit Peisson au Cannes Cineum pour Le Mensuel / Photos SND

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply