COUPS DE COEUR

Howard Barker dresse le « Tableau d’une exécution » à Mougins pour Scène 55

By  | 

 

« Tableau d’une exécution »

 

théâtre / théâtre contemporain

  • 08 > 12 novembre 2022 / Marseille / Théâtre Joliette 
  • 15 novembre 2022 / 20:30 / Mougins / Scène 55 
  • 24 mars 2023 / Château-Arnoux Saint-Auban / Théâtre Durance

 

 

« Tableau d’une exécution » : Portrait d’une création

Entre souvenir d’une Sérénissime éclatante et questionnements de notre temps, l’oeuvre du dramaturge Howard Barker semble flotter au-dessus de toute limite spatio-temporelle… Floutant les cadres conventionnels dont il s’affranchit à travers son écriture, il dépeint, dans Tableau d’une exécution, une Venise de la Renaissance en proie aux préoccupations actuelles : politique, pouvoir, place de la femme ou rôle de l’art, rien n’est plus criant de contemporanéité que ces mots couchés sur le papier dans les années 90. Son « théâtre de la catastrophe » comme il le qualifie lui-même – qui se compose d’une cinquantaine de pièces – a cette fois-ci choisi de se perdre dans le dédale des rues de la plus singulière des villes italiennes pour nous inviter à y découvrir le travail de Galactia, une femme peintre. Inspiré d’Artemisia Gentileschi qui a su, au 17ème, imposer sa patte et sa vision « malgré » sa condition féminine, ce personnage imaginé par l’auteur a séduit Agnès Régolo, qui, avec sa compagnie Du jour au lendemain (associée à Scène 55 jusqu’en 2023) s’est attelée à la mettre en scène.

Épurée, moderne, sans lustre grandiloquent, corsage, soie, velours ou autre brocard, la mise en scène élaborée fait preuve d’une délicate élégance en tentant de se faire oublier au profit du poids et de la justesse des mots. Mais autant au service du texte soit-elle, difficile de ne pas la remarquer. Tout en clair-obscur et en échafaudage, fluide et suggestive à la fois, elle souligne tous les enjeux de la vingtaine de tableaux que ce feuilleton théâtral propose… Alors que l’artiste Galactia accepte de réaliser une oeuvre monumentale pour le doge de Venise afin de célébrer la victoire des Vénitiens lors de la bataille de Lépante contre les Turcs, le spectateur prend conscience de l’envers du décor et de la manipulation dont était déjà capable une image bien avant l’avènement d’internet.

©Morgane Las Dit Peisson pour Le Mensuel / Photo DR / Article paru dans Le Mensuel n°436 de novembre 2022

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply