Non classé

CRAZY – THE DO – Interview

By  | 

The DO

Crazy Week interview

« Le festival va être autre chose,
on sélectionnera les morceaux
les plus explosifs ! »
 
banniere-haut

   
THE DO
 
prépare le Crazy Week

 

« Le festival va être autre chose, on sélectionnera les morceaux les plus explosifs ! »

  
  
 
TheDo3
Morgane L
: Le 2ème album « Both Ways Open Jaws » est différent du 1er

Olivia – The Do : On est dans la continuité d’un travail. On écrit beaucoup, pendant les tournées, en revenant des tournées, on ne s’arrête jamais donc pour nous, cet album est une suite logique, on n’a jamais eu envie de faire quelque chose de différent.

Je pense que les deux albums sont cohérents. Tous les artistes évoluent, il y a 3 ans on a vécu des choses très fortes et quand on s’est retrouvé en studio, on était tellement heureux qu’on a enregistré tout ce qui nous passait par la tête sans avoir de direction prédéfinie. On s’est laissé porter par nos envies.

Ambiance plus obscure ?
Il y a peut-être une atmosphère commune sur l’album mais on garde cette envie d’avoir une humeur différente d’un morceau à l’autre, avec des personnages divers.

C’est un peu comme un long-métrage avec plusieurs scènes qui racontent des histoires et des anecdotes différentes.

Plus sombre… oui, même nous, on avait l’impression de faire quelque chose de plus nocturne.

Les textes quant à eux, sont peut-être plus tranchants même si j’ai toujours besoin d’une certaine lumière à la fin d’une histoire ou d’un morceau.

Je n’ai pas du tout une approche pessimiste et totalement noire. Il y a certainement une nostalgie, un peu de peur et d’inquiétude mais toujours contrebalancée par un certain optimiste.

TheDo1Succès impressionnant tout en étant loin des sillons commerciaux habituels …
Je pense que le public est toujours curieux.
Quant aux maisons de disque, il en existe de toutes sortes…

Certaines véhiculent des produits purs tandis que d’autres font de vraies recherches…

Mais c’est vrai que c’est plus rare ! (rires)
Leur discours s’inscrit souvent plus du côté du business que du côté de l’art…

Avec Dan on a toujours eu envie de s’inscrire dans la durée car on ne s’est pas rencontré pour faire un album mais pour faire de la musique et il se trouve que ça a marché… On est super heureux !

TheDo2Musique de film …
On s’est rencontré pour un projet de musique de film et on continue à être intéressés par tous les projets annexes qu’on pourrait nous proposer même si c’est vrai qu’avec la création du 2ème album, on n’a pas vraiment pris le temps d’avoir d’autres projets autour mais là on commence à s’y remettre.

On adore faire ça même si c’est toujours plus «frustrant» de travailler pour quelqu’un qui va nous donner des instructions précises mais c’est aussi très inspirant, formateur et ça rafraîchit de sortir de notre cadre à nous.

TheDo4Clip « Slippery Slope », univers nocturne et symboles de « caches » …
Je suis hyper fière de ce clip car c’est le 1er où on a vraiment pris le temps d’intégrer plein d’éléments que l’on avait envie d’utiliser.

On a pu aller plus loin dans la vision que l’on a de ce morceau.
C’est une vision enrichie par le réalisateur Noël Paul qui a travaillé sur le 2ème et avec qui s’est créée une collaboration.

C’est très excitant quand on est musicien d’amener la traduction visuelle de notre morceau.

« Slippery Slope » a été fait en référence à des films japonais, on voulait de la danse aussi…
Pour les clips précédents, on n’a jamais eu le temps, c’est allé beaucoup trop vite.

Univers sur scène ?
Il y a beaucoup de percussions. Sur scène tout le monde déploie une énergie folle…

Pendant le festival ça va être encore autre chose parce qu’on sélectionnera les morceaux les plus «explosifs»…

Ce sera la surprise…

THE DO  + Hannah + Cocorise
19 juillet – 20h00 – Crazy Week ! ! ! – Théâtre de Verdure
Nice – 33€ la soirée – Réservation : www.crazyweek.fr

 

Propos recueillis par Morgane Las Dit Peisson pour Le Mensuel

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply