83 - Var

« C’est encore mieux l’après-midi » avec Sébastien Castro

By  | 

THEATRE


« C’est encore mieux l’après-midi » avec Sébastien Castro à l’Opéra de Toulon le 16 février 2019

INTERVIEW DE SÉBASTIEN CASTRO ICI !


Dessus dessous _ 

Fortement remarqué, il y a dix ans, par les amateurs de théâtre grâce à la pièce Le comique de Pierre Palmade, Sébastien Castro n’a depuis cessé d’enchaîner les rôles… De Lady Oscar à L’Étudiante et Monsieur Henri en passant par Moi, moi et François B. et la reprise du Prénom sur les planches, il a su imposer un style, une diction et un personnage théâtral jusque là encore jamais exploré. Avec des airs de Droopy, un flegme mais aussi une prestance très britanniques accompagnés d’un regard faussement ingénu, le jeu de ce comédien ne peut que séduire ceux qui regrettent le temps des Louis de Funès, Maria Pacôme ou encore Jacques Villeret… Reprenant d’ailleurs l’un des rôles indossés par ce dernier, c’est dans la pièce de Ray Cooney – C’est encore mieux l’après-midi – que « l’oiseau rare » a choisi de se poser… Mais si vous avez eu l’occasion de découvrir cette pièce à l’époque où elle réunissait sur scène Pierre Mondy, Jacques Villeret, Michèle Laroque et Virginie Pradal, ne vous attendez pas à retrouver une copie conforme trente ans plus tard. Car si le propos est resté le même, la mise en scène signée par José Paul (qui succède dans la pièce à Pierre Mondy) et les décors ont évidemment été modernisés pour coller aux modes d’aujourd’hui. Dans la peau d’un assistant toujours aussi gaffeur mais moins survolté que ne l’était celui de son prédécesseur, Sébastien Castro se retrouve à devoir, dans la pièce, couvrir un député afin d’éviter que son couple et un scandale n’explosent en même temps ! Car plutôt que de se rendre comme prévu à l’Assemblée nationale, celui-ci s’est organisé une partie de jambes en l’air avec la secrétaire du Premier ministre dans le même hôtel que celui dans lequel il est descendu en compagnie de son épouse ! Bien que comptant sur la loyauté sans faille de son subordonné, l’homme politique devrait rencontrer quelques difficultés pour mener à bien son projet d’adultère… © Morgane Las Dit Peisson

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply