Non classé

La Corniche – Trayas -Antheor – Agay

By  | 

LE TRAYAS – ANTHEOR – AGAY

 

corniche carte L300px

 

 

Depuis la sortie de Miramar vous roulez sur la « route du Trayas » vers le village du même nom. Du côté du massif vous entrez en plein cœur de l’Esterel et de sa forêt domaniale. Les roches de couleur rouge sont caractéristiques et rehaussent le bleu de la mer.

Le Trayas 05aCe massif est dominé par quelques monts assez élevés comme le « Mont Vinaigre », le « Pic d’Aurelle » ou encore le « Pic de l’Ours » reconnaissable à son émetteur de télévision qui distribue toute la région, celui-là même qui arrose Fayence.

Le Trayas 03aLa plage restera gravée dans la mémoire des habitants. Minée par les allemands elle avait été choisie comme premier lieu du débarquement des alliés d’Afrique du Nord.

Cela s’est traduit par une lourde hécatombe.

Le lendemain, 15 août 1944 une seconde tentative sera plus heureuse au Dramont.

Vous contournez maintenant le « cap Roux » flanqué du pic du même nom, puis la « pointe de l’Observatoire ». Vous êtes sur la partie de la route restée la plus sauvage et vous faites quelques kilomètres en logeant la forêt d’un côté et la mer de l’autre. Vous entre-apercevez de temps à autre la voie de chemin de fer entre les arbres.

ANTHEOR 01aVous atteignez une petite anse à Anthéor et son spectaculaire décor digne d’une maquette de train électrique. Vous circulez sur la route coincée entre le magnifique viaduc ferroviaire et la superbe plage.

 

Antheor viaduc_aDurant la seconde guerre mondiale Anthéor a énormément souffert, principalement de bombardements allemands qui visaient le viaduc.

A la sortie d’Anthéor vous passez un petit promontoire, pour arriver à la « Pointe de Beaumette » et son phare qui signale et protège la magnifique rade presque demi-circulaire d’Agay.

AGAY 02aCe phare a été construit au XIXème siècle sur les ruines d’une des deux tours de guet ordonnées par Richelieu, l’autre ayant été construite sur le Cstsp du Dramont.

 

Vous passez maintenant devant l’historique camping « Agay Soleil », l’un des touts premiers camps « G.C.U », nos amis enseignants s’en souviendront.

AGAY 01aLa plage est magnifique et, compte tenu de la présence du train puis de la route, on comprend aisément que cette petite bourgade ait pu connaître une si grande renommée.

AGAY 03aGuy de Maupassant y a séjourné, Antoine de Saint-Exupéry s’y est marié avec Consuelo Sucin de Sandoval et la famille Lumière (dont les deux frères furent les inventeurs du « cinématographe Lumière ») y a résidée, une grande toile peinte par le père représentant le « Rocher de Saint-Barthélémy » est toujours exposée dans leur ancienne villa de Lyon.

Là encore Agay a subi effroyablement la guerre de 39 / 45. Dès le 16 août, lendemain du débarquement, les Alliés, Américains et Français, ont du batailler durement afin de reprendre la rade pour installer un ponton de débarquement pour les troupes, le matériel et le ravitaillement. Bien des traces de ces combats restent encore visibles quelques 70 ans après.

 

Mais déjà vous quittez Agay en direction du « Cap du Dramont ».

 

Gilles Dépé  –  (août 2010)

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply