Non classé

La Corniche retour D4

By  | 

CORNICHE D’OR  –  RETOUR par la D4


Une fois arrivé devant le port de Santa-Lucia, fin de la balade, il vous faudra sortir de Saint-Raphaël pour rejoindre Fayence mais nous allons vous proposer l’ancienne route (tracé en vert sur la carte) qui était le seul chemin avant la construction de l’autoroute actuelle.

C’est la route « des camps militaires »  par Bagnols et Saint-Paul-en-Forêt.

La principale raison de son abandon était l’inénarrable embouteillage au croisement avec la RN7 de l’époque quand tous les campeurs alentour descendaient à la magnifique plage publique de Fréjus, aujourd’hui devenue « Port Fréjus ».

 

 

Remontez jusqu’à la gare (St-Raphaël-Valescure), continuez sur la D1098 (avenue Waldek Rousseau), vous pénétrez dans Fréjus par le boulevard de la Libération que vous continuez jusqu’à un premier rond-point (rassurez vous, il y en aura d’autres) ou vous prendrez la 1ère sortie dans la « rue Roland Garros ».

 

Au rond-point suivant quittez le par la 3ème sortie dans « l’avenue de Provence » D1098, puis vous traversez les deux ronds-points suivants pour vous retrouver « avenue de l’Argens ». Au prochain rond-point prendre la 1ère sortie « avenue de 8 Mai 1945 » que vous remonterez (en traversant tout droit un rond-point esseulé) pour passer sous la DN7 en serrant à gauche pour pouvoir pratiquement contourner complètement un rond-point (il a déjà été dit quelque part que la France est le pays numéro un au monde pour le nombre de ronds-points !) qui va vous permettre d’accéder à la DN7 en direction d’Aix en Provence – Puget sur Argens – Le Luc et Le Muy.

 

Mais vous n’y resterez pas longtemps car au prochain rond-point (!) prenez à droite la D4 « rue des Combattants en Afrique du Nord ».

 

C’est ce carrefour, un simple croisement à « stop » d’abord puis à feux tricolores, qui était le grand lieu de réjouissance des gendarmes qui, les pauvres, n’avaient rien à envier à ceux de Saint-Tropez !

Vous venez de quitter la partie du cours du Reyran qui avait été ravagée un triste soir de la fin d’automne 1959.

Vous êtes sur la route du retour, vous longerez le camping « le Colombier », le quartier militaire « Commandant Lecoq », le Pin de la Lègue (ainsi que quelques ronds-points…) et commencerez à gravir les Maures en longeant sur votre droite l’ancien site du lac de Malpasset où malgré après un demi-siècle on peut encore discerner des indices de la catastrophe.

Vous continuez à grimper…

 

C’est encore un modèle typique des routes méridionales, très sinueuses mais tellement  intégrées dans un magnifique panorama. Vous passerez même un col à plus de 500m d’alitude, le Col de la Gardiette, hantise des possesseurs de 2CV qui bien souvent le terminaient en 1ère !

Vous êtes là encore dans la forêt Varoise si typique, alors amis fumeurs gardez vos mégots dans votre auto et respectez les consignes très strictes de stationnements et d’accès au sous-bois surtout durant les canicules.

Vous allez atteindre et traverser « Bagnols-en-Forêt », gros bourg typique où vous pourrez faire une halte sur le mail à l’ombre des platanes du centre-ville.

Puis vous continuerez pour atteindre « Saint-Paul-en-Forêt » que vous traverserez avec précaution vue la route rétrécie en certains endroits.

Encore quelques kilomètres et vous atteindrez les « quatre-Chemins » qui confirment l’arrivée à Fayence. Vous aurez économisé une petite dizaine de kilomètres par rapport à l’autoroute (ainsi que 2.50 euros !) mais vous n’aurez pas mis moins de temps. Qu’importe le panorama aura compensé.

Et « n’oubliez pas le guide ! » Si vous avez apprécié cette promenade ou si vous avez des suggestions n’hésitez pas à nous en faire part. La rubrique « vos avis » dans le menu ci-contre n’attend que vous.

 

Gilles Dépé  –  (août 2010)

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply