Non classé

La Corniche d’or Y aller par N7

By  | 

CORNICHE D’OR  –  ACCES par N7

 

 

Vous avez raison, ce chemin est le vrai chemin méridional. Il ne ressemble à aucune autre manière de cheminer. C’était la toute première impression de l’art de vivre si particulier des méridionaux que ressentaient les nouveaux arrivants. On se prendrait pour le sous-préfet d’Alphonse Daudet !

 

Si l’autoroute permet d’aller vite, de passer vite fait sans les voir les beautés de la région, de payer vite et bien cher de nombreux péages et de risquer vite fait là-encore les flashs des radars, ces petites routes ancestrales vont apprennent instantanément la nonchalance des méridionaux, la douceur des parties de pétanque à l’ombre des platanes, le bonheur du petit pastis bien frais et la sacro-sainte sieste !
C’est tellement agréable de réapprendre à ne pas être perpétuellement « pressé ».

Bien-sûr vous me direz « c’est plein de virages », oui, et alors ? Pour qui sait prendre correctement des virages autrement que comme un « rallyman » c’est un nouveau décor encore plus exceptionnel à chaque nouveau détour de la route. Alors choisissez  ce trajet, vous « perdrez » à peine une dizaine de minutes mais vous « subirez » un décor autrement plus somptueux.

 

 

Comme pour l’accès par l’autoroute  il vous faudra contourner le lac de St-Cassien et vous rendre à l’échangeur de l’autoroute « les Adrets ».

 

Mais à ce moment ne prenez pas l’autoroute et continuez vers « les Adrets de l’Esterel ». Il faudra traverser le village mais rien ne vous empêche d’y faire une petite halte, la sympathique terrasse ombragée de l’hôtel-restaurant du village vous tend les bras.

 

Auberge des AdretsVous arrivez alors sur l’ancienne « nationale 7 » que vous prendrez à gauche en direction de « Mandelieu – Cannes ».

 

Vous passerez devant la légendaire « auberge des Adrets » qui est devenue un luxueux site hôtelier.

 

Cette route est millénaire, une importante voie romaine ayant créé le tracé. Elle est typique des voies méditerranéennes avec son parcours très sinueux aux innombrables virages mais parfaitement enfouie dans la forêt de chênes-lièges.

 

Amis fumeurs soyez extrêmement vigilants et ne jetez jamais vos mégots par la portière ! Attention aussi aux stationnements et accès forestiers qui sont très strictement réglementés surtout en période estivale.

En pénétrant dans les Alpes-Maritimes la route devient la D6007 et s’appellera « avenue Paul Ricard ». Avenue de Fréjus - TraversiereContinuez jusqu’à l’intersection annoncée « bord de mer – plages » et prenez le  « boulevard de la Tavernière » à droite, juste devant  le « Motel Esterel » en direction du « Parc départemental du San-Peyre ».

 

Au rond-point prendre la 2ème sortie « avenue du 23 août » pour rejoindre la D6098 « avenue Henry Clews » vers Théoule/St-Raphaël. Elle reste toujours la D6098 mais se nomme maintenant « avenue du capitaine de frégate Marche ».

 

Vous longez la voie ferrée (ce ne sera pas la seule fois !) et enfin le bord de mer avec ses plusieurs ports nautiques. Un dernier contournement  et la D6098 va encore changer de nom pour devenir « avenue de Lérins ».

mandelieu detail  N7

 

Vous y êtes, la promenade va pouvoir commencer.

 

Gilles Dépé  –  (août 2010)

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply